L’option LCE

L’option LCE

À partir de la cinquième, un enseignement de langues et cultures européennes (LCE), s’appuyant sur l’une ou plusieurs langues vivantes étrangères étudiées, peut être proposé jusqu’à 2 heures hebdomadaires. Cet enseignement est très souple dans sa mise en oeuvre (il peut être mis en place une partie seulement de l’année, il peut faire l’objet de coanimation entre enseignants, …) et se construira en fonction des projets que les équipes souhaitent mettre en oeuvre pour favoriser le plurilinguisme et l’interculturalité chez les élèves, dans une dynamique de construction de la citoyenneté européenne.

Le fait de bénéficier d’un enseignement de LCE peut inciter certains élèves à poursuivre un parcours renforcé au sein d’une section européenne proposée en lycée.

Faire une demande d’ouverture d’option LCE

Pour mettre en place un enseignement de langues et cultures européennes (LCE), il appartient au chef d’établissement de faire remonter une demande d’ouverture aux services de la DOS (la division de l’organisation scolaire). Les dossiers, communiqués au printemps, sont à retourner généralement avant le mois d’octobre, pour une ouverture à la rentrée scolaire suivante. Il est attendu que les dossiers mettent  en avant les éléments suivants : le vivier d’élèves potentiels, l’articulation avec le projet d’établissement, les ressources humaines et une analyse des possibilités de continuité de parcours offertes localement.

Les chefs d’établissement pourront trouver plus d’informations quant au calendrier et au protocole à suivre sur Eduline: “En établissement / Scolarité / Préparation de la rentrée”.

Pour en savoir plus….

L’académie de Versailles propose un Vademecum pour mieux comprendre les enjeux et les objectifs de l’option LCE. Cliquer sur l’image pour accéder au document.

Bonne lecture!